L'impact des Jeux Olympiques de Pékin sur les Droits de l'homme

Emma Lugenbill and Ann Galea; English Editor: Sarah Webborn; traducci√≥n espa√Īola Ana Beltran
17 décembre 2008

Pour c√©l√©brer le 60√®me anniversaire de la D√©claration universelle des droits de l'homme (DUDH), la fondation Earth Focus a organis√© un d√©bat d'√©tudiants au Centre International de Conf√©rences de Gen√®ve le 10 decembre 2008: "Quel a √©t√© l'impact des Jeux Olympiques de Beijing sur les Droits de l'Homme ?"
Cette journée a représenté une opportunité sans précédent pour les étudiants de Genève et de Mombasa d'interagir avec le panel d'experts intervenants parmi lesquels le Professeur Kirk Boyd, (Université de Californie, Berkeley Law School -- PROJET 2048), M. Anton Burgener (Comité international olympique, Lausanne), Mr. Zhou Xianfeng (Permanent Mission of the People's Republic of China Office des Nations Unies à Genève), Mr. Gérald Béroud, (directeur de SinOptic, Lausanne), et Mme Laurence Lorenzini (Human Rights Watch, Genève.) Les étudiants ont discuté en détails des multiples facettes de la question des droits de l'homme en Chine et ont fait des projets pour le 100ème anniversaire de la DUDH en 2048.

Lors de son discours d'ouverture, le Dr. Nicholas Tate, pr√©sident de la Fondation Earth Focus et directeur g√©n√©ral de l'Ecole Internationale de Gen√®ve, a soulign√© l'importance des droits de l'homme et a demand√© aux √©tudiants de r√©fl√©chir sur le r√īle qu'ils ont √† jouer dans notre vie. Tout en d√©crivant la DUDH en tant que "d√©claration qui s√®me l'espoir dans le monde entier", qui a permis √† bien des r√©gions du monde de b√©n√©ficier "du respect des droits de l'homme qui n'existait pas pr√©c√©demment", il a fait part de sa pr√©occupation: "nous sommes loin d'√™tre assur√©s que les droits de l'homme sont respect√©s partout".

La table ronde des experts a alors soulevé un certain nombre de sujets, abordant la question du jour du point de vue de leurs propres organismes. L'impact sur les étudiants était évident au regard des questions animées et passionnées qu'ils ont soulevées lors de la session de fin de matinée, ainsi que de l'inclusion et de la répétition de nombreuses informations pendant la discussion de l'après-midi.

Le professeur Kirk Boyd a √©voqu√© l'avenir des droits de l'homme, ainsi que le PROJET 2048. Il a ensuite invit√© les √©tudiants √† se demander o√Ļ en seront les droits de l'homme dans le futur, en d√©clarant: "Lors du 100√®me anniversaire, nous visons un ensemble de droits de l'homme qui pourront √™tre juridiquement applicables dans tous les pays".

Les √©tudiants ont alors suivi, avec grand int√©r√™t, les interventions concernant les questions relatives aux droits de l'homme, √† la politique et au CIO de M. Anton Burgener qui a d√©clar√© que bien que le CIO soit en premier lieu une association sportive, "les droits de l'homme le concerne dans la mesure o√Ļ ils sont directement li√©s aux Jeux Olympiques". Avant les  jeux de 2008, le CIO s'est impliqu√©, non seulement au c√īt√© d'organismes de droits de l'homme, mais s'est √©galement entretenu avec les autorit√©s chinoises sur une base r√©guli√®re et confidentielle. "Le CIO ne peut pas demeurer ext√©rieur et ne pas s'impliquer, ce serait suicidaire. Nous avons besoin des politiques pour nous offrir des garanties dans notre combat contre le dopage, le racisme et la violence". Il a √©galement relev√© les progr√®s colossaux de la Chine en mati√®re de libert√© de presse, d'acc√®s √† Internet et de mesures en faveur de l'environnement.

M. Zhou Xianfeng a ajout√© une perspective importante √† la discussion en √©voquant les raisons pour lesquelles la Chine a ambitionn√© le privil√®ge d'accueillir l'√©v√©nement. Il a d√©clar√© que Jeux Olympiques de P√©kin 2008 pouvaient changer le regard du monde sur la Chine et a invit√© les √©tudiants √† percevoir √† la Chine en tant que "pays en voie de  d√©veloppement", ajoutant que "l'harmonie est notre (de la Chine) destination".

M. G√©rald B√©roud a fait un rapport d'expert sur la civilisation chinoise, son histoire et sa port√©e dans le monde. Il a mis en garde les √©tudiants contre "les risques de caricature et le manque d'informations valables", et a donn√© plusieurs exemples r√©cents de clauses de droits de l'homme introduites dans la constitution chinoise.

Enfin, une voix discordante s'est élevée lors de la dernière intervention de la matinée, avec Mme Laurence Lorenzini, qui a fait la déclaration suivante: "nous regrettons que la Chine n'ait pas respecté ses engagements envers les droits de l'homme". Elle a fait mention du déplacement forcé des personnes dans la perspective des Jeux, dégageant ainsi un espace pour la construction du village olympique, de la façon de traiter les travailleurs migrants en Chine et du manque de liberté de presse. Elle a finalement lancé un appel au CIO afin que les droits de l'homme deviennent un critère de décision dans le choix de savoir qui accueillera les futurs Jeux Olympiques.

M. Terence Gale (Coll√®ge du L√©man) a ouvert la session de l'apr√®s-midi et a ensuite pass√© le relais √† M. John Phillips (Ecolint, La Grande Boissi√®re), qui a offert aux √©tudiants un compte rendu de premi√®re main fascinant concernant les changements qu'il a pu observer en Chine, ces derni√®res ann√©es. Les √©tudiants de l'Acad√©mie Aga Khan de Mombasa (Kenya) ont ensuite pr√©sent√© les perspectives relatives √† cette question. Selon leur point de vue, les Jeux Olympiques doivent se borner √† c√©l√©brer le sport. Ils ont contest√© que les situations relatives aux droits de l'homme des futurs h√ītes des Jeux Olympiques soient soumises au m√™me examen minutieux de la communaut√© internationale qu'a pu l'√™tre la Chine au sujet de sa politique au Tibet.

Mme Sandra Brazzini et M. Kieran Gopaul (tous deux de la Fondation Earth Focus) ont mod√©r√© le d√©bat  concernant l'impact des Jeux Olympiques sur les Droits de l'homme en Chine. Les √©l√®ves de l'Ecole Internationale de Gen√®ve (La Grande Boissi√®re, La Ch√Ętaigneraie, Campus des Nations), du Coll√®ge et de l'Ecole de Commerce Madame de Sta√ęl (Gen√®ve), de l'Acad√©mie Aga Khan (Mombasa) et du Coll√®ge du L√©man (Gen√®ve) ont abord√© une s√©rie de questions: les Jeux Olympiques ont-ils am√©lior√© la libert√© d'expression et la censure des m√©dias en Chine? La population locale a-t-elle √©t√© affect√©e par la construction du village olympique? Quel a √©t√© l'impact sur la sant√© et l'environnement? Quelles sont les cons√©quences √©conomiques?
La discussion anim√©e qui a suivi a prouv√© qu'il n'existe aucune r√©ponse simple √† ces questions. Des raisonnements contrast√©s ont √©t√© discut√©s, certains prenant le parti du bien commun et le consid√©rant comme primordial, d'autres insistant sur le fait que les droits humains de l'individu doivent √™tre respect√©s √† tout prix. Cette diversit√© d'opinions a finalement √©t√© attribu√©e √† l'√©norme complexit√© interne de la Chine, et √† son ascension rapide au rang de puissance √©conomique importante et au fait que de gouverner la plus grande population au monde n'est pas une t√Ęche facile.

Les √©tudiants ont convenu que les Jeux Olympiques de P√©kin 2008 ont √©t√© un √©norme succ√®s pour la Chine, tant au niveau de l'organisation, qu'au niveau sportif. Ceci a assur√©ment permis d'intensifier le sens de la fiert√© nationale. Ils √©taient n√©anmoins en d√©saccord sur un point: les Jeux Olympiques ont-ils eu un effet sur la libert√© d'expression et la censure locale des m√©dias? L'acc√®s donn√© √† la presse internationale pendant les jeux a √©t√© interpr√©t√© comme signe positif, mais ils ont estim√© que le combat pour une plus grande libert√© d'expression doit continuer et que les m√©dias locaux y ont le plus grand r√īle √† jouer.

Quelques étudiants ont douté du fait que les droits de l'homme des personnes déplacées de force pendant la construction du village olympique aient été respectés, mais cet argument a été réfuté par d'autres qui ont mentionné la compensation généreuse et proportionnée offerte par le gouvernement. En revanche, les effets sur la santé et l'environnement ont été largement reconnus comme très positifs; les améliorations du système de transports en commun à Pékin, ainsi que la forte action menée par le gouvernement optant pour des usines moins polluantes, ont été applaudis. Reste à savoir si ces changements seront viables à long terme et comment tout ceci serait applicable à d'autres grandes villes.
Selon les étudiants, les effets économiques résultant de l'événement sont également foncièrement positifs. Les Jeux Olympiques 2008 ont attiré beaucoup de touristes à Pékin et la publicité a également rapporté beaucoup d'argent. Cependant, la question de savoir si chacun profitera de façon équitable de la distribution de ces gains économiques demeure. Les étudiants n'ont pas su répondre à cette question et ont suggéré qu'il serait peut-être prématuré de tenter d'y répondre dans l'immédiat.

Les √©tudiants ont cl√ītur√© la journ√©e en produisant un rapport pour chaque √©cole, qui a √©t√© introduit dans le rapport de mission ci-dessous:

RAPPORT DE MISSION DU DEBAT EARTH FOCUS DU 10 DECEMBRE 2008
Les Jeux Olympiques ont mis en lumière les enjeux auxquels la Chine fait face et nous espérons que ceci continuera à exercer des pressions sur le gouvernement chinois afin d'améliorer les droits de l'homme et l'environnement. L'économie de la Chine demeure en plein essor, avec des travaux en cours et n'atteindra pas les normes d'autres pays en voie de développement en une seule nuit.

Rapport de mission des écoles participantes
Par opposition à une vision des choses en noir et blanc, il y a beaucoup de nuances de gris représentant l'idée que certains des impacts positifs des Jeux Olympiques sur Pékin et la Chine ont également leurs effets négatifs. (Académie Aga Khan, Mombasa)

Il ne faut pas fermer les yeux sur les efforts de la Chine, mais ces efforts ne sont pas encore suffisants sur le plan national et international. Nous devons donc encourager la Chine √† continuer sur ce chemin de progr√®s. (Coll√®ge de Sta√ęl)

Après avoir discuté de l'impact des Jeux Olympiques de Pékin sur la Chine, nous en sommes venus à la conclusion que les Jeux Olympiques de Pékin ont exercé un effet positif sur l'attitude du monde envers le joyau qui se cache derrière la Chine. (Collège du Léman)

La Chine a fourni un effort (bien qu'insuffisant) pendant les Jeux Olympiques et le temps nous dira si elle le maintiendra. (Campus des Nations)

Pendant les Jeux Olympiques 2008 de Pékin, la Chine a violé beaucoup de droits de l'homme. Cependant, ceci pourrait bien avoir mené à une plus grande appréciation des droits de l'homme et une certaine ouverture en ce qui concerne l'examen et la pression du reste du monde. (La Grande Boissière)

Les Jeux Olympiques de Pékin ont affecté la Chine économiquement, au niveau de l'environnement, de l'éducation ainsi que socialement. L'économie de la Chine demeure en plein essor, avec des travaux en cours et n'atteindra pas les normes d'autres pays en voie de développement en une seule nuit. (La Grande Boissière)

©1998-2021 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis √† jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|