Vous avez dit CyberVolontaires?

Cyrille Marc Schmid, CyberVolunteers Project Manager, Spanish translation Tahona Santana Naranjo
02 janvier 2007

Souhaitant vous exposer et surtout répondre aux questions que l'on peut se poser sur le cyber-volontariat, je vais essayer de vous donner une explication aussi précise qu'une montre à quartz, mais bien plus facile à comprendre qu'un garde-temps à mécanisme mécanique.

Qu'entendons-nous par cyber-volontaires? Pour commencer, il est essentiel de définir le mot tel que nous l'utilisons à ICVolontaires. Un cyber-volontaire est un volontaire qui met ses expériences, acquises au cours de son parcours académique ou professionnel dans les domaines des technologies de l'information et de la communication (TIC) ainsi que ses qualités humaines, au profit des ONG, des associations et des coopératives. Ceci nous amène à poser la question suivante:

Qui sont les cyber-volontaires d'ICVolontaires? Nos cyber-volontaires, tout comme les autres volontaires d'ICVolontaires, sont motivés et viennent d'horizons variés et de cultures différentes. Nous trouvons des jeunes, des moins jeunes et des retraités: tous veulent mettre leurs connaissances des TIC, leurs compétences et leur savoir-faire au service de projets qui contribueront à améliorer la vie d'une communauté qui en a besoin.

Depuis le lancement de ce programme, en janvier 2005, plus de 200 volontaires ont exprimé leur intention de participer à l'un ou l'autre de nos projets. En moyenne, deux voire trois candidats se portent volontaires chaque semaine.

Mais que font les volontaires sélectionnés? Comme vous pouvez l'imaginer, les TIC sont vastes et peuvent être décrites de multiples façons. Pour ICVolontaires, les applications suivantes sont les plus fréquemment mises en avant et leur duré peut varier de quelques jours à plusieurs mois: formation aux TIC; rédaction du matériel de formation; programmation et développement de logiciels; création de site Internet; installation et gestion de réseau et mise en place de "Centres de Proximité".

En bref, nous pouvons dire que nos volontaires répandent l'utilisation des TIC, mais familiarisent les populations locales aux TIC et développent leur économie et surtout leur autonomie.

Quelle est l'implication et le r√īle d'ICVolontaires? En premier lieu, ICVolontaires doit recruter les cyber-volontaires et trouver le ou les candidats les plus adapt√©s √† la situation donn√©e. Le choix des candidats doit non seulement prendre en consid√©ration les comp√©tences du cyber-volontaire, mais √©galement son lieu de r√©sidence et sa volont√© de se d√©placer si n√©cessaire. Comme le foss√© num√©rique est le plus visible en Afrique, ICVolontaires s'est fix√© de privil√©gier les √©changes de types Sud-Sud, Sud-Nord et Nord-Sud, et donc recruter, dans la mesure du possible, des candidats aux comp√©tences tr√®s sp√©cifiques et pointues pour une mission donn√©e.

Dans la mesure du possible, ICVolontaires participe aux frais de transport et de logement des cyber-volontaires. Dans des cas particuliers, les assurances maladies et accidents sont aussi prises en charge. Par conséquent, il est essentiel pour ICVolontaires de pouvoir trouver des financements sur une durée qui ne soit pas restreinte au seul projet cyber, mais qui puisse fournir l'apport nécessaire à sa pérennité.

Comment aider? En premier lieu, tout un chacun peut faire une contribution financière. Il faut savoir que le budget pour une mission d'un cyber-volontaire de deux mois en Ouganda au Conservation Through Public Health (CTPH) revient à moins de CHF 1'000. Ce n'est pas grand-chose, en considérant le bénéfice d'une telle mission pour les populations locales. Ceci n'est que l'exemple le plus récent et il peut facilement être multiplié par cent, car ICVolontaires a tout un vivier de cyber-volontaires qui ne demande qu'à être mis à profit des projets sélectionnés. Toutefois, les fonds doivent suivre.

Une autre méthode est le don en nature. Ceci comprend les livres et le matériel informatique dont vous n'avez plus l'utilité, mais qui sont encore en excellent état et seraient d'une grande aide à ceux dans le besoin. N'oublions pas les ordinateurs portables neufs ou d'occasions, ceux-ci aident à la diffusion du savoir dans des endroits parfois très reculés. Ceci dit, particulièrement pour le matériel informatique, il faut uniquement considérer du matériel encore très fonctionnel, car il ne s'agit ici de tout sauf de pays en voie de développement comme poubelle du monde industrialisé!

Finalement, devenir un cyber-volontaire est aussi une façon d'aider. Je vous invite à adhérer à notre programme ou à y contribuer!

Plus: http://cyber.icvolontaires.org

©1998-2020 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis √† jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|